Mission

Cette page est également disponible en

Notre mission consiste à aider les pays en transition et en développement à exploiter le potentiel de leurs ressources humaines grâce à la réforme des systèmes d’éducation, de formation et du marché du travail, dans le contexte des politiques des relations extérieures de l’Union européenne.

Nous aidons 29 pays limitrophes de l’Union européenne à améliorer leurs systèmes d’enseignement et de formation professionnels, à analyser leurs besoins en compétences et à développer leur marché du travail. Ce faisant, nous les aidons à renforcer la cohésion sociale et à parvenir à une croissance économique plus durable, ce qui, à son tour, profite aux États membres et à leurs citoyens en améliorant les relations économiques.

Nous collaborons soit avec un pays donné, soit avec plusieurs pays en même temps pour mettre en place des cadres visant à assurer la continuité des politiques et pour promouvoir l’élaboration et la mise en œuvre de politiques fondées sur des données probantes. Nous travaillons souvent dans des contextes incertains, voire parfois instables. Pourtant, nous sommes l’une des rares agences auxquelles font appel les gouvernements successifs dont les priorités politiques évoluent, grâce au travail indépendant et de qualité que nous fournissons et à notre engagement concret, qui font notre réputation.

Nos activités avec les pays partenaires couvrent toute une série de domaines connexes:

  • l’analyse des besoins en matière de compétences et d’emploi;
  • la gouvernance du système, y compris l’engagement des parties prenantes;
  • le dialogue social et la participation du secteur privé;
  • les systèmes de qualification et l’assurance de la qualité;
  • la formation par le travail;
  • la formation des enseignants;
  • l’apprentissage de l’esprit d’entreprise et les compétences de base; et
  • l’orientation professionnelle.

Avant de commencer à travailler dans un pays, nous procédons à une analyse détaillée des politiques en matière de capital humain, des valeurs sociales et des priorités externes de l’Union, et nous faisons le lien avec les besoins des pays partenaires et leurs aspirations en matière de développement dans le cadre de l’aide globale apportée au pays dans le domaine des ressources humaines.

Nous coopérons avec les institutions européennes, les milieux économiques, les partenaires sociaux et d’autres organisations de la société civile au niveau de l’Union européenne. Nous soutenons la Commission européenne et le Service européen pour l’action extérieure dans leur programmation, afin que l’aide de l’Union soit bien ciblée et corresponde aux capacités et aux priorités des pays. Nous travaillons en étroite collaboration avec Eurofound et avec le Cedefop pour veiller à ce que les analyses et les bonnes pratiques des États membres soient partagées au-delà de l’Union européenne et utilisées pour soutenir les réformes dans les pays partenaires.

Nous travaillons également avec plusieurs parties prenantes internationales, ainsi qu’avec les organisations internationales et les donateurs pertinents. Cette collaboration s’inscrit dans le cadre du consensus européen pour le développement et du volet «capital humain» du programme de développement durable des Nations unies, qui définit deux objectifs spécifiques en matière d’éducation et d’emploi pour tous les pays partenaires et qui sert de base à la stratégie et aux activités du groupe inter-agences sur l’enseignement et la formation techniques et professionnels, auxquels nous participons activement.

La Fondation européenne pour la formation a été créée en 1990 par le règlement (CEE) nº 1360/90 du Conseil, qui a fait l’objet d’une refonte en 2008  avec le règlement (CE) nº 1339/2008. Le règlement de refonte précise le rôle de l’ETF dans le développement du capital humain dans le cadre des politiques de relations extérieures de l’Union européenne. Dans ce contexte, on entend par «développement du capital humain» un travail qui contribue au développement des qualifications et des compétences individuelles tout au long de la vie, par l’amélioration des systèmes d’enseignement et de formation professionnels.